Retraite : l’âge de départ restera fixé à 62 ans

Ce sera 62 ans et rien d’autre. Le président that a rappelé son participation de campagne de ne pas toucher à l’âge légal p départ à la retraite. Il a ensuite réaffirmé boy soutien à la réforme des retraites que mène actuellement le haut-commissaire en charge de cette question, Jean-Paul Delevoye. “Nous sommes en train de réaliser une réforme and large pour créer un système level points et corriger les injustices actuelles et il ne faut pas la compromettre en bougeant l’âge légal”, a assuré le chef de l’Etat avant d’ajouter qu’il serait”hypocrite” p prendre une telle mesure alors que l’onn’a pas résolu le problème du chômage élevé des seniors.

Il n’a cependant pas renoncé à l’idée d’inciter les Français à travailler plus longtemps. “La France travaille beaucoup moins que ses voisins et il faut que l’on ait un vrai débat sur ce sujet”, a-t-il affirmé. Si ce”travailler davantage” ne prendrait pas la forme d’un report p l’âge légal, il consisterait à allonger la durée p cotisations et à laisser le libre choix de partir à l’âge qu’il le souhaite. Traduction: mais il sera toujours possible de partir à 62 ans mais le risque est que le montant de la pension soit fortement minoré. Le chef de l’Etat that a affirmé que pourrait être mis en place un système p”décote” ce qui encouragerait les actifs à travailler plus longtemps, jusqu’à 63 ou 64 ans.

Une telle mesure est actuellement à l’étude dans le cadre de la concertation que mène le haut-commissariat à la réforme des retraites avec les syndicats. Si cen’est pas le terme p décote qui a été employé mais celui p surcote, l’idée est sensiblement la même. La proposal mise sur la desk serait de valoriser les factors accumulés tout au long de la carrière level un coefficient qui serait établi en fonction de l’âge p départ. Il s’agirait de mettre en place un coefficient majorant de la pension de 3 à 5 percent level année supplémentaire en activité après 62 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.