WhatsApp va lancer son service de paiements en ligne en Inde

Le géant de la messagerie WhatsApp envisage de lancer son premier service de paiement en ligne cette année, en Inde, son plus grand marché avec 400 thousands and thousands d’utilisateurs, a indiqué vendredi le groupe.

WhatsApp, filiale du réseau social Fb, a testé ce service auprès d’un million de personnes l’an dernier. Mais le lancement business proprement dit a été suspendu en attendant le feu vert des autorités de régulation bancaire en Inde.

Le service de paiement de WhatsApp “permet de payer quelqu’un aussi facilement que de passer des messages”, a indiqué Will Cathcart, un haut responsable du groupe, dans un communiqué.

“Nous avons hâte de fournir ce service à nos utilisateurs cette année sur tout le territoire de l’Inde”, a-t-il dit.

L’Inde sera ainsi le premier pays à bénéficier du service de paiement de WhatsApp. M. Cathcart n’a toutefois pas précisé si le groupe avait réussi à obtenir le feu vert définitif pour le lancement.

Selon lui, de tels companies sont importants pour accélérer l’intégration financière en Inde et permettre à des thousands and thousands de personnes de s’insérer dans l’économie numérique en forte croissance du pays.

L’Inde est une des grandes économies qui ont la plus forte croissance et des dizaines de thousands and thousands d’habitants utilisent déjà des companies de transaction en ligne.

Quand WhatsApp aura lancé son service, il sera confronté à la concurrence de sociétés locales de paiements en ligne comme Paytm et Phonepe ainsi qu’à celle des géants mondiaux Amazon Pay et Google Pay.

WhatsApp, dont le nombre d’utilisateurs dans le monde est estimé à 1,5 milliard, a fait l’objet d’une controverse en Inde sur la confidentialité du stockage des données personnelles.

L’Inde a insisté pour que les géants de l’web stockent leurs données sur ses ressortissants en Inde, ce que WhatsApp a refusé jusque-là pour sa plateforme de messages.

La banque centrale indienne, responsable de la régulation du système financier, a également exigé que les données de paiements soient stockées dans le pays.

WhatsApp a pour sa half affirmé que que son système de paiement respectera les réglementations de la banque centrale indienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.